Urticaire et glace à la fraises

07/05/2013

A 18 ans, Fabienne est venue la première fois pour une crise d’urticaire généralisée. Elle se grattait dans tout les sens et n’en pouvait plus. Elle avait consulté un dermatologue, sans succès. Elle sortait d’une rupture assez humiliante avec son copain, et nous avons travaillé là-dessus. L’urticaire a disparu comme par enchantement le lendemain.

Mais il lui restait des crises obsessionnelles compulsives vis-à-vis de son ex copain. Elle se sentait obligée de regarder Facebook tous les soirs, de contempler les photos de son ex-copain, de revivre sans cesse la rupture. Ses crises d’angoisse étaient répétitives et handicapantes. Elle n'osait plus sortir de chez elle. Nous avons travaillé tout cela pendant une ou deux séances et puis un soir, elle est venue un peu en avance à son rendez-vous, au moment où j'allais chercher mon fils à l’école.

- Je vous donne les clefs, allez m’attendre au cabinet, ais-je suggéré.

- Non je vous accompagne. Et elle est venue avec moi. C’était un des premiers jours de printemps, il faisait doux, il faisait beau. Nous avons pris mon fils et nous nous sommes arrêtés au kiosque pour lui acheter une glace.

- Je vous en offre une, ais-je proposé. Et plutôt que de remonter au cabinet, que diriez-vous de rester ici, à côté du lac pour la consultation ?Urticaire

Fabienne  ne s'est pas faite prier et nous sommes descendus près du lac. Nous avons utilisé les galets de la plage pour faire une constellation. Nous avons repositionné la lignée familiale paternelle, qui était caractérisé par l'absence des pères, l'abandon des femmes et le suicide. Fabienne a fait le lien avec ses propres crises « abandonniques » à elle: elle portait ce schéma familial qui remontait à son arrière Grand Mère. Une lumière s’est alors allumée dans son cerveau. Elle a compris ce que son père avait traversé, lui qui avait découvert le corps inanimé de sa propre grand mère le jour de son suicide. Lui qui avait fait lui-même une tentative de suicide. Du coup, Fabienne s'est senti allégée. Elle a repris le cours de sa vie, recommencé à sortir et à faire des projets.

La semaine suivante, Fabienne est revenue me voir. Sa peau était toute lisse, elle était jolie. Sa glace préférée, c'est la glace à la fraise. 

CENTRE CORPS ESPRIT  (Neuchâtel)

Solange_Munoz_4.jpg

Naturopathe diplômée, acupuncteur, osthéopathe agréé caisses maladie APTN, RME, ASCA, installée à Neuchâtel depuis 1993.

078 624 39 32

1a Av Soguel, 2035 CORCELLES -
Grand Rue 15, 2012 AUVERNIER
Contact et Rendez-vous