La psychothérapie brève

psycho.jpgLa psychothérapie, c’est le processus par lequel on pose un miroir devant l’individu, lui permettant de regarder sa vie, son environnement, les autres personnes et lui-même d’une façon nouvelle, plus approfondie et plus intéressante. De cette évolution du regard découle à plus ou moins brève échéance une évolution des pensées, des émotions et des modes d’action. La personne s’adapte mieux à son environnement, gagne en souplesse, en harmonie et en bien être.

Par ailleurs, la psychothérapie est une école de communication interpersonnelle. De nombreux problèmes psychologiques trouvent leur cause dans les difficultés qu’a la patient aujourd’hui, ou qu’il a eu dans son enfance, à communiquer avec des personnes dont les structures neurologiques étaient très différentes des siennes. A travers la psychothérapie, il va progressivement étendre ses capacités de communication, devenir conscient des besoins des personnes dans son entourage et savoir mieux y répondre.

La psychothérapie permet aussi de sortir des réactions stéréotypées, des “ornières”, des schémas de répétition, du sentiment de revivre encore et encore les mêmes situations. La personne va apprendre à repérer ces vécus, souvent négatifs, et à en transformer progressivement le sens et le déroulement pour développer des comportements plus réussis et plus positifs.

A Neuchâtel, nous pratiquons des “psychothérapie brèves” axées sur l'obtention de résultats observables assez rapidement. Les psychothérapies brèves sont focalisées sur des objectifs précis et un nombre de séances limité. A l’intérieur de la famille des psychothérapies brèves, on trouve plusieurs familles de pensée, certaines interventionnistes, comme la PNL, certaines beaucoup plus libres comme le rêve éveillé libre.

C’est en tout état de cause la problématique présentée par le client ( dépressionburn-out, etc.) qui commande et conditionne le choix de l’approche qui paraît la plus adaptée.

Psychothérapie: nos techniques de traitement préférrées

Psychothérapies: les pathologies traités

PSYCHOTHERAPEUTE: QUELQU'UN A QUI PARLER

Deuil, choc, traumatisme, abandon …  On pense souvent la psychothérapie réservée aux cas extrêmes : stress, démotivation, angoisse, anxiété … Ce n’est pas le cas. La majorité des consultations a trait à des problèmes de croissance : besoin de faire des choix, besoin de grandir pour assumer un nouveau rôle professionnel ou familial, besoin de passer une étape.

C’est alors que le psychothérapeute intervient pour substituer le dialogue à la solitude.