BURNED OUT

 Burned-Out

Générallement désigné par les mots burnout ou burn-out, le syndrôme d'épuisement professionnel est parfois orthographié "burned out". Et cette orthographe a un sens, puisque l'utilisation du participe passé ("burned" ou "burnt") indique que l'action est terminé. En d'autres mots, tout a déjà été brulé et le feu s'est éteint. 

Et c'est exactement ce que ressentent les personnes atteintes de ce syndrôme. Elles ont tout donné pendant des semaines, des mois, des années. Elles ont résisté à toutes les pressions, elles se sont montrées à la hauteur de tous les défis. Et soudain le feu s'est éteint. Il ne restait plus de combulstible. Réservoir vide. Le cerveau veut encore mais le corps ne suit plus. Descente aux enfers. Burned out. 

Pour consulter notre article principal relatif au burnout

Un premier cas en Suisse : Burnout: la descente aux enfers.

Un deuxième cas de burnout en Suisse: Burnout: la santé c'est un tout.