L'Hypnose Thérapeutique

 

L'hypnose est pratiqué depuis plus de 200 ans au sein du corps médical (expériences de Charcot et de Freud puisant leurs racines dans des pratiques encore beaucoup plus anciennes). Elle a gardé jusqu'à nos jours un statut marginal mais réel au sein des pratiques médicales, notamment pour remplacer ou accompagner l'anésthésie lors d'opérations chirurgicales.

Dans le cadre de la psychothérapie, l'hypnose thérapeutique joue un rôle important pour faire remonter à la surface les souvenirs oubliés, résoudre les conflits inconscients, donner des suggestions qui vont favoriser les mécanismes d'auto régulation et d'auto guérison du patient. 

L'hypnose thérapeutique: qu'est-ce que c'est ? 

L'hypnose elle-même, aussi appelée "état modifié de conscience" est un état cérébral caractérisé par des ondes alpha ou thêta, différentes des ondes bêta générallement observées pendant nos états de veille. Toutefois, tout le monde passe régulièrement par des états spontanés d'auto hypnose souvent rencontrés dans les contextes suivants: 

  • Rêveries
  • Cinéma, télévision (surtout si le film est bon !)
  • Balade, escalade, randonnée à vélo, ski de fond, toute pratique sportive au rythme régulier. 
  • Ecoute et pratique musicale. 
  • Prière et méditation. 

Dans le cadre de l'hypnose thérapeutique, l'état hypnotique est induit par le parole du praticien dans le but non seulement de se détendre, mais de provoquer un bénéfice thérapeutique. 

L'hypnose thérapeutique: dans quel but ?

Lorsque nos cerveaux fonctionnent en ondes alpha, ils deviennent capables d'un certain nombre de choses impossibles en état de veille normal. Et notamment: 

  • Retrouver dans la mémoire des souvenirs, même lointains qui pourraient être en rapport psychosomatique avec une pathologie actuelle. 
  • Imaginer de façon créative des issues nouvelles à des conflits psychiques. 
  • Accéder à de nouvelles façons de voir une situation problématique qui serait moins douloureuse et contribuerait à la résolution du problème. Et notamment "se voir de l'extérieur" (le fameux état de dissociation) et donc pouvoir analyser son propre comportement de façon plus lucide. 

Dans le cadre d'une intervention thérapeutique, l'hypnose est donc induite délibérement pour pouvoir activer les ressources cérébrales qui lui correspondant dans un but thérapeutique. 

 

“Le problème est réglé": Lire une étude de cas sur l'hypnose thérapeutique.

L'article de David Servan Schreiber au sujet de l'hypnose chirurgicale

Psychothérapie: retour à nos techniques préférrées