Diagnostic avec la Bioresonance

 

Que pensent les patients du diagnostic avec la biorésonance ? Voici le témoignage d'un client: 

Un gros casque, façon écouteurs audio sur les oreilles. Un ordinateur tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Un boitier argenté truffé de cables. L'appareillage nécessaire à une séance de biorésonance est à la fois simple et surprenant (on parle ici du procédé Biospect). 

On est invité à se détendre et à ne rien penser en particulier, la séance va durer un petit moment (de quelques minutes à quelques dizaines de minutes). Après quelques manipulations informatiques, un scan est lancé à l'écran et se matérialise par des cartes anatomiques truffées de petits symboles de couleur. 

Diagnostic Biorésonance

Losanges jaunes, (tout va bien), petits triangles orange, pointe en bas (pas si bon), losanges noirs (ça va carrément mal...). L'appareil émet des longues mélodies faites de bip plus ou moins élevés pendant qu'il trace ses symboles sur les cartes, eux-mêmes accompagnés de courbes bleues et rouges. 

Pour le néophyte qui ne comprend pas tout, une certitude quand même: plus c'est clair, plus on se sent en bonne santé. Plus c'est sombre, plus on s'étonne en pensant "ah mais, pourtant je n'ai pas mal par la...". 

En fonction de son savoir faire et de ses intuitions de diagnostic, le praticien accède à de nombreuses analyses secondaires. Il peut zoomer sur un organe pour avoir une vue plus détaillée. Aller explorer plusieurs dimensions chimiques, microbiologiques, infectieuses en rapport avec chaque organe. On voit alors apparaître de nouveaux écrans, on entend une 

Diagnostic avec la biorésonance

nouvelle musique faite des mêmes bips remixés, de nouvelles courbes rouge et bleu.

Tout ça est un peu mystérieux, on a l'impression d'assister à une dissection live, on ne sait plus très bien si l'on regarde la coupe de son propre cerveau ou juste une coupe générique de cerveau humain. On se prend à essayer de ressentir dans chaque partie de son anatomie une sensation en rapport avec les images observées. 

Mais rien n'y fait: le diagnostic par Biorésonance appartient au praticien et à lui seul. Et pour l'expliquer, il pourra revenir sur les différentes planches une à une et expliquer ce qu'il a observé ainsi que les conclusions qu'il en a tiré. 

Au final, cela a duré sensiblement plus longtemps que de nombreux diagnostics traditionnels mais c'est plus rassurant aussi : on a l'impression d'avoir été entièrement scanné et que rien n'a échappé à la vigilance de la machine. 

Quand à savoir comment et pourquoi tout est passé par les oreilles ? Un mois après je me le demandes encore. 

Les soins avec la Biorésonance

Biorésonance: pour quelles pathologies ? 

Les effets secondaires de la Biorésonance.