Acupuncture et troubles gynecologiques

 

Rares sont les femmes qui pensent à l'acupuncture pour traiter des problèmes gynécologiques. Il existe pourtant une branche de la médecine chinoise traditionnelle qui s'en occupe spécifiquement, le Fu Ke (l'étude des femmes...). Le Fu Ke s'intéresse aux aménorrhées, au syndrôme de la ménopause, à l'infertilité et aux maladies sexuellement transmissibles.

Acupuncture et gynécologie

Les soins traditionnels impliquent alors l'acupuncture, la moxibustion, la phytothérapie, etc.

Mais tout l'intérêt de la médecine chinoise, c'est qu'elle ne se contente justement pas des soins traditionnels. L'acupuncteur, le naturopathe, le praticien de médecine chinoise cherche à comprendre ce qui est spécifique chez la femme qui se présente à lui. Et à trouver la combinaison de remèdes qui correspond parfaitement à cette spécificité. Comme les femmes le savent bien souvent, les troubles gynécologiques sont reliés à bien d'autres syndrômes, problèmes urinaires, fatigue, sur poids, des difficultés plus relationnelles qui sont du ressort de la psychothérapie.